Advertisement

COMME POUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, IL Y A DES RÈGLES DE PRIORITÉS EN SURF À CONNAÎTRE ET À APPLIQUER DANS UN BON ESPRIT. 

Il convient d’appliquer ces règles pour des raisons de sécurité et de convivialité. Les règles actuelles stipulent qu’il ne faut qu’un seul surfeur par vague.  

Le premier surfeur à être en action sur une vague est prioritaire pour toute la durée de son surf : soit parce qu’il part le plus au pic, soit parce qu’il s’est levé avant les autres. 

Un surfeur qui a pris possession de la vague est prioritaire sur un surfeur qui rame vers le large.  

Le surfeur qui regagne le pic doit contourner la zone de surf en passant par l’intérieur des vagues et non par leur épaule.  

En cas de risque de collision, le surfeur prioritaire doit tenter de passer derrière le surfeur gêneur et de faire le maximum pour l'éviter. 

Si au point initial de take-off, la droite et la gauche sont aussi valables l'une que l'autre, la priorité revient au premier surfeur à être en action dans la direction choisie. Un deuxième surfeur peut quand même partir dans la direction opposée sur la même vague à condition de ne pas croiser le premier. 

Lorsque deux pics séparés se rejoignent, les surfeurs ne doivent pas se croiser mais sortir de la vague bien avant le point de rencontre afin d'éviter tout risque de collision. 

Il vaut mieux respecter ces règles de priorités car il existe sur tous les spots des surfeurs énervés capables d'en venir aux mains pour une vague malencontreusement taxée.

À RETENIR 

La règle d’or est celle du savoir-vivre. Ne contournez pas systématiquement les autres surfeurs pour vous retrouver en bonne position quand la série arrive. Chacun son tour ! Ne vous énervez pas si on vous grille malencontreusement la priorité sur vague. Soyez courtois avec tout le monde dans l’eau.

Source : Surf Prévention

Publié dans Informations pratiques

Nous sommes et restons une bande de surfeurs, avec de bonnes valeurs…    

Nos plages sont de plus en plus polluées, protégeons nos vagues et notre environnement.    

Nos plages et nos vagues sont à tout le monde, favorisons l'accès de tous à la pratique du surf.    

Un surfeur est « un marin », apprenons à être autonome dans notre pratique pour plus de sécurité.    

Le surf appartient à la mer, ne laissons pas l'image du surf être utilisée à tord et à travers.    

Nos plages sont de plus en plus réglementées, défendons notre liberté de pratique.    

Surfeurs, Bodyboardeurs, Longboardeurs, Bodysurfeurs, Kneeboardeurs, Skimbordeurs,…et bordeurs de tout bord, respectons nous.

Source : Fédération française de Surf

Publié dans Informations pratiques